Choix d’un contrat obsèques : la différence entre un contrat en capital et en prestations

Beaucoup confondent le contrat en capital et en prestations dans la prévoyance d’un décès. Plus précisément, on a tendance à penser que ce sont deux appellations différentes désignant un même produit. Toutefois, il existe bien une différence entre ces derniers. Pour vous aider à y voir plus clair, nous allons nous pencher sur les fondements de chacun ainsi que leurs forces et faiblesses.

Définition d’un contrat en capital

Comme son nom l’indique, un contrat en capital désigne le reversement d’une somme d’argent après le décès de l’assuré à ses proches. Il consiste à cotiser une somme mensuellement pour constituer un patrimoine conséquent. Ce dernier permettra à la famille du proche de subvenir à leur besoin après le décès de du souscripteur. Ce capital peut parfois être disposé sous la forme d’une rente répartie sur plusieurs mois.

L’utilisation du capital reversé après le décès n’est pas limitée. C’est-à-dire que contrairement au contrat en prestation, il n’est pas exclusivement destiné à organiser les obsèques de l’assuré. Cet argent pourra être utilisé pour divers motifs comme assurer la scolarité des enfants. Cependant, il pourra également être utilisé pour libérer la famille des frais d’obsèques.

Ce contrat peut être temporaire ou à vie. Le contrat en capital temporaire comporte une échéance au cours de laquelle si le souscripteur ne décède pas, aucun remboursement ne sera effectué. Par exemple, si l’assuré souscrit à un contrat en capital jusqu’à ses 70 ans, mais qu’il est encore en vie, rien ne lui sera reversé. Par ailleurs, ce type d’assurance est comparable à celui pour les voitures qui ne reverse rien à l’assuré s’il n’y a pas d’accident. Quant au contrat à vie, celui qui souscrit verse une cotisation jusqu’à sa mort. De ce fait, ses proches pourront bénéficier du montant total constitué jusqu’à cet instant.

Concept d’un contrat en prestations

Un contrat en prestations consiste à s’acquitter de son vivant des frais d’obsèques. Effectivement, le souscripteur s’acquittera mensuellement de la somme nécessaire pour couvrir l’organisation de ses funérailles auprès d’un assureur ou auprès d’un acteur œuvrant dans le secteur funéraire. Il se peut aussi qu’il désigne un bénéficiaire pour disposer de l’argent pour faire respecter ses dernières volontés.

Celui qui souscrit au contrat en prestations pourra donc alléger ses proches en payant tout à l’avance. De plus, il aura la possibilité d’organiser (du moins partiellement) ses obsèques. Il pourra tout choisir : inhumation ou crémation, cercueil (ou urne funéraire) ou encore plaque funéraire. Le souscripteur payera aussi par l’avance les frais de dossiers administratifs ainsi que les différentes taxes liées à son décès.

Contrairement au contrat en capital, la somme disponible est réservée à la préparation des obsèques du défunt. S’il reste un reliquat après le paiement de toutes les prestations, les proches auront le droit de l’utiliser comme bon leur semble.

Lequel choisir ?

Pour savoir lequel de ses deux contrats choisir, vous devez déterminer ce qui aidera le plus votre famille. Un contrat en capital permettra aux proches de ne pas souffrir de l’absence subite d’un des revenus du foyer en cas de décès, tandis qu’un contrat en prestation leur évitera de payer pour vous vos frais d’obsèques. De plus, ce sera l’assurance pour le souscripteur que ses dernières volontés sont assurées.

Si nous pouvons vous conseiller, il est plus judicieux de souscrire pour un contrat en capital. Ce dernier peut assurer une continuité de revenu à vos proches tout en pouvant intervenir dans le paiement de vos frais d’obsèques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *